PAPIERS PAVIOT, EMBALLAGES A VALEUR AJOUTEE
    ACCUEIL > ENTREPRISE > Santé et environnement

 
Santé et environnement
Santé
L’emballage devient un enjeu de santé lorsqu’il est en contact avec les aliments. La recherche et le développement de Papiers Paviot est particulièrement attentive aux questions de migration de matières entre le contenu et le contenant.

« L’environnement est une préoccupation évidente lorsqu’on travaille un produit naturel, biodégradable et recyclable comme le papier ». Nous sommes historiquement actifs dans ce domaine selon 3 axes :

Les questions du bois : Tout d’abord il est nécessaire de rétablir la vérité sur la principale idée reçue concernant la fabrication du papier.

Non ! L’élaboration du papier ne détruit pas la forêt !

Les matières premières de l'industrie papetière mondiale proviennent à plus de 99% de forêts gérées durablement et la destruction de certaines forêts comme celles de l'Amazonie n'est en rien causée par l'industrie papetière.
Les matières premières de base utilisées par les fabricants de pâte à papier sont essentiellement constituées de sous-produits de la forêt (houppiers, bois d'éclaircie, taillis), de sous-produits des scieries (plaquettes) et dans certains pays, de bois de plantations industrielles (eucalyptus, acacia, pins).

Il faut savoir qu’en France, les matériaux qui composent la pâte à papier sont avant tout écologiques puisque constitués de fibres de cellulose. Ces fibres, matériau naturel renouvelable, sont issues de l’entretien des forêts et des chutes de scierie. Les coupes d’entretien, appelées aussi coupes d’éclaircies, permettent de dynamiser naturellement la croissance de la forêt en favorisant le développement des plus beaux arbres par l’élimination des plus chétifs qui gêneraient leur croissance. Grâce à une gestion efficace de nos surfaces boisées, la forêt française s’accroît chaque année de 50 000 hectares et a triplé sa superficie en 200 ans.

Les questions d'emballage
Elargir l’utilisation du papier, là où il s’avère une alternative environnementale en prenant en considération l’ensemble du process de l’origine du produit à sa fin et en envisageant sa seconde vie.

Ainsi Papiers Paviot prend position pour la suppression des suremballages, la substitution d’emballages rigides par des emballages souples, la réduction de leur poids et de leur épaisseur (pour moins de matières premières et moins de déchets)... pour produire des emballages totalement respectueux de l’environnement, biodégradables, recyclables ou compostables ainsi que pour améliorer le tri sélectif. Une des premières entreprises du marché à avoir intégré les encres à eau, Papiers Paviot reste un précurseur qui tente de concilier performance produit et industrie responsable.

Car au final, des emballages performants contribuent à leur réduction, accroissant la qualité de notre mode de vie et préservant l’environnement.

Le développement d'une activité responsable
Au-delà du respect des normes, Papiers Paviot fait évoluer ses méthodes de travail et son outil de production pour contribuer à une industrie plus propre. Après l’utilisation d’encre à l’eau, de colle à l’amidon, la mise en place du traitement des eaux usées, la rationalisation de la consommation d’énergie, le tri, nous poursuivons ces efforts dans les domaines industriels, sociaux, économiques et environnementaux.

 

Logo Papiers Paviot
PAPIERS PAVIOT © 2009